Kon’nitchiwa Tokyo

Cap sur le Japon pour les fêtes de fin d’année ! Cette année, une envie de froid et de neige pour célébrer Noël et le passage en 2019.

Premier voyage au soleil levant pour moi et le second pour Tibo, seize ans plus tard!

Suite à une « erreur » lors de la réservation des billets, nous allons passer 17 jours sur place. Pas facile de choisir un itinéraire sur place..nous optons pour un parcours classique mais qui devrait déjà nous donner un bon aperçu du pays.

Nous avons réservé un Japan Rail Pass depuis l’Indonésie afin de pouvoir profiter de l’incroyable réseau de transport japonais.

La première suprise, c’est le système archaïque utilisé pour réserver ce pass. Impossible de réserver en ligne, il faut se rendre dans une agence de voyage en Indonésie pour le réserver en avance. L’agence de voyage fournit un voucher papier, à échanger une fois arrivés au Japon. Pas de version électronique, seul le papier permet de récupérer le pass.

Notre avion décolle de Jakarta le vendredi matin. En arrivant à l’aéroport…

 » Tibo, tu as bien pris les JR pass? »

« …Bah non, je croyais que tu les avais pris! »

« Ouuuups »

Et là, vu le prix de JR pass et surtout l’impossibilité d’en racheter sur place, on est à deux doigts de pleurer ! Mais pas le temps de faire demi-tour, il faudra improviser sur place!

Après une petite escale à Kuala (qui va prochainement devenir notre aéroport favori 🥰), c’est parti pour 7h de vol.

Nous atterrissons à 22h30 à Tokyo, il ne faut pas traîner car les derniers transports s’arrêtent à minuit. Et après l’oubli des JR pass, on n’a pas très envie de perdre 80€ en taxi.

Ce qu’on n’avait pas prévu, c’est l’immense queue à l’immigration ! On n’est pas les seuls à avoir eu envie d’un Noël japonais…

Après plus d’une heure de queue, nous récupérons enfin nos bagages et nous courons vers le train. Le temps d’acheter une carte de transport et nous attrapons le dernier train de la journée! Le karma nous sourit à nouveau puisque nous réussissons à avoir le dernier métro qui nous mène au pied de notre hôtel.

On est impressionnés par la tendance narcoleptique des japonais. Le téléphone dans les mains, en pleine rédaction d’un message, ils s’endorment profondément dans des positions improbables avant des se réveiller comme des fleurs à leur arrêt!

Il est plus de minuit, les rues sont calmes mais pas de doute, nous sommes au Japon !

Nous logeons à Moroshita, l’hôtel est super sympa et le quartier très mignon. Même à une heure du matin, nous trouvons des restaurants japonais ouverts.

Premier dîner japonais et c’est plutôt très bon pour les néophytes que nous sommes! On reste un peu perplexe devant la borne de commande du restaurant, toute en japonais jusqu’à ce qu’on realise qu’un gros bouton « English » clignote en plein milieu de l’écran. Nous sommes sauvés !

Le lendemain matin, après une petite grasse matinée, il est temps d’explorer Tokyo. Pour la première journée, nous décidons de nous consacrer au Nord-Est dans les quartiers de Ueno et Asakusa.

La météo n’est pas au rendez-vous, il pleuviote mais il en faut plus pour nous arrêter.

Nous commençons par une balade dans le parc Ueno-kōen. C’est à l’intérieur de ce parc que se trouve le Tokyo National Museum, que nous n’aurons pas le temps de visiter. Le jardin est très joli, certains momiji (érables du Japon) sont encore parés de leurs feuilles rouges.

Nous poursuivons notre balade jusqu’au cimetière Yanaka-rein. Comme souvent, nous nous basons sur un itinéraire du Lonely Planet qui nous fait passer dans plein de ruelles sans touristes. Nous y croisons une multitude de temples et de petits cimetières, notamment le temple du dieu des jambes fortes, très populaire au près des coureurs de Tokyo!!!

Nous arrivons ensuite dans la rue de Yūyake Dandan. La tentation est grande de dévaliser les petites boutiques qui bordent la rue est-ce bien raisonnable pour un premier jour de vacances!

Nous découvrons qu’au au Japon les journées sont courtes. Le soleil se couche de bonne heure, en particulier à cette période de l’année. Quand nous arrivons dans le quartier traditionnel Asakusa, le soleil est déjà bien bas même s’il n’est que 16 heures!

Ce quartier est connu pour l’un des plus beaux temples bouddhistes de Tokyo, le Sensō-ji. Par conséquent, c’est aussi un des plus visités et il y a foule quand nous y arrivons.

De nombreuses japonaises posent en kimono traditionnel coloré, loué pour la journée.

A quelques centaines de mètres du temple se trouve la Tokyo Sky Tree, un peu la tour Eiffel du Japon (enfin elle clignote comme la tour Eiffel quoi).

Après avoir décrété que cette tour Eiffel japonaise était bien trop chiche en illumination, nous décidons d’aller jeter un œil au Sensō-ji de nuit. Visiblement, tout le budget ampoules a été attribué à ce temple au lieu de la Tokyo Tower. Et c’est vraiment très beau!

Dernière étape de la journée, nous nous rendons rapidement dans le quartier d’électronique de Akihabara afin de m’acheter un nouveau téléphone. Et le premier mot qui me vient à l’esprit, c’est lumineux !

Cependant, nous évitons de trop nous attarder car nous y retournons demain….

Un peu fatigués et un nouveau téléphone en poche, nous retournons dans le quartier de notre hotel pour dîner. Nous optons pour un restaurant de Yakitori, les brochettes japonaises.

Oui, mon nouveau téléphone fait de trop belles photos et Tibo est jaloux

En ouvrant la carte, légère sueur froide pour moi à la lecture du menu. Moi qui appréhendait la nourriture japonaise, mon pire cauchemar prend vie! Du foie, du cœur, de l’instestin, du cou…je suis à deux doigts de prendre mes jambes à mon cou! Cependant l’accueil pour le moins bruyant mais chaleureux des serveurs (qui hurlent en coeur une phrase non identifiée à notre arrivée) m’empêche de faire demi-tour. Et estimons nous heureux, le menu est traduit en anglais!

Bon en tout cas, cette première journée nous a enchanté !

Le lendemain matin, nous avons rendez-vous avec Sam, un collègue français en vacances au Japon. Il a vécu 11 ans au Japon et sera notre guide pour la journée. Nous le retrouvons à côté de l’immense gare de Tokyo (où nous réussissons finalement à racheter des JR pass).

Nous traversons le Tokyo international forum pour aller petit-déjeuner. L’architecture en forme de coque de bateau est particulièrement remarquable.

Ensuite, nous décidons de nous rendre au Palais impérial mais assez rapidement, nous nous rendons compte qu’une activité inhabituelle règne autour du Palais…en effet c’est l’anniversaire de l’empereur et les japonais affluent de tous les côtés pour assister au dernier discours d’anniversaire de l’empereur avant son abdication en 2019.

L’immense queue pour le Palais nous decide à passer notre tour!

Nous décidons de continuer notre balade jusqu’à la Gare de Tokyo avant de nous rendre à Ginza, le quartier des grands magasins.

Nous en profitons pour déjeuner dans un restaurant de poisson. Au menu, poisson cru! Le poisson arrivé en sashimi, agrémenté de jaunes d’oeuf cru et de riz, accompagné par une salade avec des copeaux de bonite (poisson séché) et une soupe miso. A la fin du repas, du thé matcha est versé sur le riz pour en faire un genre de porridge. Les papilles des garçons sont ravies, les miennes sont un peu plus dubitatives ! Les goûts et les textures sont nouveaux pour moi et me laissent une impression étrange dans la bouche.

Nous partons ensuite pour le quartier de Roppongi.

Sur la route, se trouve le temple de Zōjō-ji et ses incroyables momiji tous en nuances de roses et rouges!

En arriere plan trône la Tokyo tower, une sorte de mini tour Eiffel japonaise.

Après une pause goûter dans une boulangerie française, où -incroyable mais véridique- un kouin aman tout à fait acceptable me fait de l’oeil, nous retournons dans le quartier d’Akihabara.

Ce quartier est incroyable par ses immenses building lumineux, remplis de salles de jeux et de japonais en transe devant les machines.

Les garçons décident de tester un jeu en réalité virtuelle. Équipés de lunettes et de capteurs sur les bras, ils se retrouvent projetés dans un décors de jeu plus vrai que nature et c’est vraiment très drôle de les observer!

Après une dernière bière japonaise, nous retournons dans le quartier de l’hôtel où nous testons à nouveau un restaurant Yakitori.

Notre séjour à Tokyo se termine, nous partons pour Kanazawa demain. Nous y reviendrons pour 3 jours à la fin du séjour!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s