Sur le chemin de Lembata

La fin du Ramadan annonce le début de 10 jours de vacances. Comme chaque année, l’Indonésie se met à l’arrêt pour quelques jour afin de célébrer Idul Fitri.

Nous avions initialement prévu de passer nos 10 jours de congés aux îles Banda mais il s’avère que c’est la saison des pluies en ce moment dans les Moluques. Il est donc déconseillé de s’y rendre à cette période.

Du coup, changement de programme, nous irons à Lembata, une île située à l’Est de Florès.

Inutile de chercher une quelconque référence à cette île dans les guides de voyages…elle n’existe pas. Quand aux informations sur internet, c’est en quantité limitée qu’on les trouve.

Il va falloir improviser!

Nous partons donc avec un billet aller mais sans billet retour…

Nous atterrissons à Maumere (avec plus de 3h de retard), une des villes principales du centre de Flores. L’idée est de finir la traversée de Flores que nous avions interrompu en 2015 par manque de temps.

Les derniers mois ayant été assez éprouvants pour tous les deux, nous décidons de nous reposer 2 jours à Maumere, afin de partir le plus en forme possible pour notre périple qui ne s’annonce pas des plus simples!

C’est au Coconut Beach Garden que nous posons nos sacs à dos. Détente les pieds dans le sable et rien d’autre. Ca faisait longtemps que ca n’était pas arrivé!

Nous aurions pu en profiter pour visiter les environs de Maumere mais tant pis!

Deux jours plus tard, c’est en voiture que nous parcourons la centaine de kilomètres qui nous sépare de Larentuka, le port d’embarquement pour Lembata.

Flores est toujours la même, aride et magnifique, ponctuée de volcans fumants.

A peine 3h plus tard, notre chauffeur nous dépose devant le comptoir de la compagnie de bateau. Nos billets en main, nous partons à la recherche de toilettes. La seule option est de se rendre au poste de police qui dispose d’un accès à l’eau et donc de toilettes.

Nous débarquons donc au milieu des policiers très contents de nous conduire à leurs toilettes.

Après ça, nous nous rendons à la cantine du port pour déjeuner. On dénote sérieusement dans le décors et tous les regards sont rivés sur nous. Mais l’accueil est plutôt chaleureux.

Rassasiés d’un nasi ikan ( riz-sardines), nous nous rapprochons du point de départ de notre bateau.

Un indonésien sort un énorme appareil photo pour nous prendre en photo. Pas très discret, il se rend compte que nous l’avons vu et vient à notre recontre. Il s’agit de Matis, journaliste au Flores Post ( ou quelque chose du genre).

Bientôt en kiosque et sur vos applications mobiles préfèrées, l’interview de Tibo et Anaïs.

https://www.florespost.co/2018/06/13/turis-asal-prancis-ini-puji-keindahan-alam-flotim/

Nous embarquons finalement dans notre bateau, la mer est plate et la traversée se passe sans encombre.

Une heure plus tard, nous débarquons à Lewoleba, la ville principale de Lembata, posée au pied du Volcan Lewotolo.

A peine le pied posé sur la terre ferme, nous nous faisons alpaguer par des Ojek (taxi moto). Le deal est conclu pour qu’ils nous déposent à notre hôtel pour 10 000 roupies.

L’offre hôtelière de Lebolewa est assez (très) limitée. Nous choisissons l’hotel Olympic, c’est le meilleur de la ville. Douche froide mais super matelas! Ca fera l’affaire.

Nous sommes rejoints par Oriane et sa soeur Manon avec qui nous allons voyager pendant ces prochains jours.

Il est temps d’en venir au fait…nous sommes venus à Lembata avec un objectif bien précis en tête: nous rendre au village de Lamalera où perdure une technique ancestrale de pêche à la baleine.

Ce village est situé à 40 kilomètres de Lembolewa. Nous souhaitons effectuer le trajet en moto dès le lendemain et y rester quelques jours en immersion.

Notre mission de la soirée est donc de trouver trois motos à louer pour ces quelques jours.

La première est assez facile à trouver puisque nous savons que l’hotel Rejeki, situé à quelques mètres du notre, en possède une.

Pour les deux autres, c’est plus difficile. La réceptionniste du Rejeki essaye de nous aider mais ne trouve aucun volontaire prêt à nous laisser sa moto.

Nous nous en remettons à notre propre réceptionniste qui nous promet 2 motos pour le lendemain matin. Il ne reste plus qu’à croiser les doigts 🤞

Ayant fait tout ce qui est en notre pouvoir, nous décidons de profiter la fin de l’après-midi pour explorer Lewoleba (ou du moins les environs de notre hotel).

Nous traversons plusieurs quartiers d’habitation en espérant trouver un passage vers la mer.

En moins de temps qu’il ne faut pour le dire, nous nous retrouvons avec des dizaines d’enfants autour de nous « ehhh mister, hello miss ». On ne sait plus où donner de la tête, ca tourbillonne dans tous les sens!

Vu qu’on peine à trouver un accès à la plage, nous rebroussons chemin. Mon radar à Bintang se met en alerte à la vue de cartons rouge et blanc dans un des magasins de la rue principale. Nous qui pensions être privés de bières pour le reste du séjour…en plus elles sont fraîches!

Nous continuons notre marche, réussissant finalement à trouver un passage sur la plage.

Celle-ci est encadrée par deux volcans, le Ape et le Lewotolo, nous offrant un beau coucher de soleil.

Nous continuons jusqu’à la jetée du port où nous espérons pouvoir trouver du poisson grillé. Nous tombons en effet sur plusieurs petits restaurants vendant du poisson frais!

Le ventre bien rempli, il est déjà temps de se coucher. Nous espérons partir le lendemain matin dès 8h30 afin d’arriver à Lamalera pour le déjeuner….

Info pratique:

.Voiture Maumere – Larentuka: 500k
. Traversée speed boat Larentuka – Lembata: 100k par personne – départ quotidien à 13h – 1h de traversée
. Hôtel Lembata (Lewoleba): Olympic – 275 k la chambre
. Location scooter: 100k par personne par jour

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s