Le grand débarquement

Le breton, par définition, est un être têtu! Alors quand il s’agit de faire changer d’avis DEUX bretons…je vous laisse imaginer la difficulté.

Mais comme l’a dit notre cher Napoléon, impossible n’est pas français  (et encore moins breton)…

Au bout d’1 an 3 mois et 14 jours d’argumentation…Papa et Maman Le Squère débarquent en Indonesie 🤘🤘🤘

A peine arrivés et ils se sentent déjà comme à la maison! 

 » ohhhh non Jean-Claude, elle a osé mettre la photo sur le blog!!! »
La femme de ménage va faire une crise cardiaque

Une bonne nuit de sommeil pour se requinquer (et apprécier le réveil à 4h du mat par la mosquée) et l’aventure démarre par une mise en bouche dans les rues de Jakarta.

Le bon karma est de notre côté car il fait grand ciel bleu, ce qui arrive environ 2 fois par an entre nuage de pollution et saison de pluies…

En fait, je ne parle presque jamais de Jakarta dans le blog car comme 90% des étrangers habitants cette ville, je trouve qu’il n’y a pas forcément grand chose à en dire.

La visite de papa et maman Le Squère est donc la parfaite occasion pour essayer de redorer le blason de Big Durian et de vous en dire un peu plus sur cette métropole surtout connue pour ses embouteillages!

Au programme du Jour 1 des Le Squère en Indonésie:

Kota Tua, le quartier historique de Jakarta. En gros, c’est en quartier en pleine réhabilitation datant de l’époque coloniale. Pour le moment ça se limite principalement à une grande place mais d’ici quelques années ca pourrait devenir assez sympa.

Fait notable #1: attention aux bicyclettes  multicolores louées par les touristes locaux et chapeautés qui s’éclatent à faire 12 fois le tour de la place mais ne savent toujours pas comment freiner…

Fait notable #2:pour peu que tu survives à une collision avec un deux-roues, traverser la place d’un bout à l’autre peut s’avérer être une rude épreuve. Petit conseil pour nos futurs visiteurs potentiels: foncez droit, ne regardez personne ET SURTOUT ne vous arrêtez pas!!!! Au risque de passer la journée complète parmis une armée de petits indonésiens  qui doivent pratiquer leurs cours d’anglais (=te faire signer le papier pour leur prof même s’ils t’ont pas sorti un mot d’anglais) et/ou les douze-milles téléphones en mode selfie prêts à te sauter dessus (parce qu’on est trop beau)

Qui dit Kota Tua, dit café Batavia et son nasi goreng le plus cher d’Indonesie. L’endroit est plutôt chouette avec une ďéco qui mérite le coup d’oeil! 

Fait notable#1 : c’est ici que nous avons initié papa Le Squère à la Bintang  (2 semaines après le retour, le sevrage est toujours en cours je crois)

Fait notable #2: c’est aussi la qu’il a compris que du rouge dans l’assiette c’est pas de la sauce tomate 🌶

– deuxième étape, le Monas, monument national Indonésien. En résumé, un genre d’obélisque pas trop joli érigé au milieu d’un parc. Si le monument n’a pas grand intérêt, le parc est en revenche très agréable. Par contre, même stratégie de deplacement: tu baisses les yeux et tu fonces!

On a de la chance car pour la première fois depuis que nous habitons à Jakarta, nous voyons enfin les fontaines fonctionner!

À Monas, stop obligatoire au stand à noix de coco….connaissant le pouvoir « débouchant » de la noix de coco sur les intestins, vous verrez que c’était pas forcément l’idée du siecle…😏

– Après Monas, nous nous attaquons à la quête qui a probablement mener les Le Squère jusqu’en Indonesie: la recherche d’une coque de téléphone! Et on a l’endroit parfait pour ca juste à côté de chez nous: le Mall Ambassador. Véritable bric à brac, on y trouve de tout et de rien lié de près ou de loin à l’électronique, c’est des centres commerciaux les plus connus de Jakarta.


 Bref après quelques errements, nous dégotons finalement le graal, je vous passe le détail des dissertations philosophiques de maman le Squère… »nan mais le bleu nuit ca passe mieux que le gris souris non? » (Oui j’exagère un petit poil)

– dernière étape de la journée: Le Sky. Direction le 57ème étage de la tour BCA (une des plus grosses banques d’Indonésie) pour un diner avec une vue impressionnante sur Jakarta. Mention spéciale pour la Feuillette de Thon😍, comprendra qui pourra.

Voila pour cette première journée! 

Le lendemain, la noix de coco a fait son petit effet sur les intestins de papa Le Squère. Je vais probablement me faire déshériter à révéler ca mais quand même…claquer une intox alimentaire à peine 2 jours après être arriver, c’est un record absolu. Mention spéciale au chauffeur de taxi qui nous a fait un arrêt catastrophe sur la bande d’arret d’urgence, tout en regardant papa Le Squère vomir dans son rétro. Bon sur le moment c’était pas drole mais tout c’est bien terminé.

On a finalement réussi à prendre notre vol pour Makassar (le pouvoir de l’Immodium), point de départ de la 2ème étape: le pays Toraja.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s