Les copains d’abord ♩

Quand les copains décident de venir nous voir au bout du monde forcément ca rime avec bons moments…

Par bons moments, je pense bien sur au débalage du sac de victuailles: fromage, vin, jambon d’auvergne…mais pas que! #saintnectaireisintheplace 

C’est aussi l’exploration by night et un peu flippante du pentahouse abandonné de notre immeuble et la découverte des poissons chats dans la piscine sur le toit (le pantalon de Chloé s’en rappellera).

C’est également la visite de la plus grosse blatte de Jakarta qui s’est spécialement déplacée pour l’occasion.

Et puis c’est surtout un super moment passés ensemble à Bali!

Il faut dire que même si nous sommes familiers avec Bali et qu’on a deja pas mal sillonné l’île (oui je sais cette phrase est énervante) , nous avons reussi en 4 jours à ne visiter que des endroits nouveaux et très sympa.

Ce weekend prolongé a déjà démarré d’une manière exceptionnelle puisque notre vol a tout simplement été un des plus beaux que nous ayons fait! Nous avons longé Java et ses volcans fumants tout le long du vol, finissant en apothéose par un survol du Bromo. Incroyable!

Bromo

Après ce vol fantastique, nous avons retrouvé Cahuete et Chloé à Ubud où ils séjournaient. Après quelques satays engloutis, direction notre première destination: le volcan Batur.

On vous passera l’épisode « les uber sont des mafieux » mais après quelques aléas, nous voila en route vers Kintamani, située au pied du volcan.

Après une heure de route dans la campagne, il apparait soudain droit devant nous, majestueux et imposant: le Batur est face à nous, baigné de lumière.

Le mont Batur culmine à 1717 mètres, ce qui n’en fait pas un volcan très haut mais toujours actif. Dernière éruption constatée en 2000!

Après ce magnifique panorama, il est temps de descendre sur le bord du lac. Ca sera notre point de départ pour la montée du Batur.

Notre guest house est super bien placée, entre le volcan et le lac. Parfait pour les quelques heures de sommeil qui nous attendent. 

A peine installés, le propriétaire nous demande si nous souhaitons faire le trek du Batur et nous dégaine sa liste de prix sous le nez. Ca commence mal, les prix sont en dollars ce qui a le don de nous agacer! Et ca continue mal quand on voit le prix par personne: 70$ …heureusement que nous avions une bonne idée du prix à négocier.

A la vue de nos moues dubitatives s’en suit une tirade de 10mn nous assurant qu’il n’a pas le choix, que les prix sont fixés par la mafia du Batur mais que si vraiment on insiste il peut rogner ses 10% de marges…on est à 2 doigts de pleurer…😐

Bref après quelques minutes de négociations, on finira par faire tomber le prix à 300 000 roupies par personnes soit environ 20 euros!

Mis en joie par cette négociation rondement menée, nous décidons de partir explorer les environs du lac avant la nuit.

Les alentours sont très vivants bien que paraissant au final un peu pauvres.

Comme souvent aux environs d’un volcan, les cultures sont nombreuses: tomates, oignons, piments…

Les pêcheurs sont également nombreux autour du lac. 

Et puis, au détour d’un chemin, c’est le cauchemard. Nous nous rendons compte que nous sommes entourés de centaines d’araignées grosses comme la main. Elles sont partout autour de nous, s’en est effrayant et fascinant!

Attention séance film d’horreur

Au final, nous (les filles) sommes bien contentes de rebrousser chemin et de rentrer à l’hotel…en espérant qu’une de ces araignées n’ait pas élu domicile dans notre chambre!

Après un dîner au poisson de riviere, il est temps de se coucher pour une courte nuit.

3h du matin, le réveil sonne. Dur dur de se lever et encore plus de se dire qu’on va grimper un volcan.

Nous retrouvons nos guides, nous avons seulement le droit à un thé sucré…pas génial avant de demarrer une rando.

Notre guide cavale comme un lapin dans le noir, ce qui me fait raler d’entrée de jeu car c’est un fait avéré: je suis une marcheuse au pas lent. 

C’est parti pour 2h de grimpe dans le noir. Au début, c’est assez facile, ca grimpe doucement puis la dernière demi-heure est un peu plus ardue: des pierres de lave un peu tranchantes et un peu de sable (cendre) rendent la fin un peu plus difficile.

Bon honnêtement on est content d’arriver en haut (et un peu honteux de notre condition physique)…

Le lever de soleil est incroyable sur le mont Agung, le 2ème volcan de Bali mais aussi sur le Rinjani et Lombok. Bref c’est très beau. 


Rinjani

Mon estomac a un peu mal supporté la montée à vide … Batur:1 – Anaïs:0. Je saute donc le petit dej banane oeuf préparé avec amour par notre guide


Le soleil illumine petit à petit le cratère, la crête, la mer de nuage…c’est magnifique. Il faut juste être vigilant aux singes chapardeurs qui trainent dans les environs. Bon on est pas tous seuls sur le volcan, d’autres ont eu la même idée mais ca reste suffisemment époustouflant pour en faire abstraction!

Après une bonne pause, c’est reparti pour la descente, on longe la crête écharpée du volcan. Ca descend sec et c’est le vide à droite et à gauche, on passe au milieu des fumerolles de vapeur et on en prend plein les yeux. 

Sauna




Finalement la descente est elle aussi assez fatiguante. Elle se termine au milieu des cultures en tout genre. 

À 10h, nous rejoignons notre hotel où un vrai petit dej nous attend enfin! Nous aurons été chanceux, le temps a été parfait…le temps d’une douche et il est deja temps de partir vers d’autres aventures, la suite au prochain article! 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s