Bohol à motocyclette

le

C’est un peu vaseux que l’on se réveille après notre première nuit à Bohol, dans la ville de Tagbilaran.

En effet,  d’aimables compatriotes ont eu la gentillesse de débarquer à 3h30 du matin dans notre hôtel. Mr Bourré et Mme Malpolie ont échoué sur la table collée à notre chambre après une soirée agité.

On vous passera les détails pas sympas mais nous n’avons commencé à nous rendormir qu’à 5h du matin c’est à dire le moment où les philippins se réveillent!

C’est donc pas franchement au top de notre forme que l’on se lance en scooter sur les routes de Bohol!

Notre premier arrêt est le Tarsier Sanctuary. Il s’agit d’une zone de conservation où l’on peut observer de minuscules petits animaux, les Tarsiers. Ces petites bêtes qui mesurent à peine 10cm ont le plus gros ratio oeil/corp au monde. Leur yeux sont tellement gros qu’ils ne peuvent pas pivoter, ils ont donc la capacité à tourner leur tête à 300 degrés pour compenser l’immobilité de leur yeux.

La visite est très rapide, une guide nous mène aux différents Tarsiers repérés le matin même.

Ces petits animaux sont des nocturnes qui passent leur journée à dormir sur un arbre. On les retrouve donc en pleine sieste mais la plupart d’entre eux ont les yeux grands ouverts, probablement réveillés par l’afflux de touristes pas toujours très disciplinés… Heureusement les flash photos sont interdits et il est demandé aux gens de chuchoter car ces petites bêtes sont suicidaires!

image

image

image

image

Dernière anecdote: ce sont ces Tarsiers qui auraient inspirés Spielberg pour le personnage de E.T et Lucas pour Yoda (et sûrement les gremlins!). Et effectivement quand ils commencent à fermer les yeux pour dormir…ils sont tout de suite moins charmants!

image

image

Nous rendons ensuite visite aux célébrités locales: les Chocolate Hills. On nous avait prévenu: ces collines sont emblématiques des Philippines mais il ne faut pas s’attendre à un paysage grandiose. Effectivement c’est le cas. Les touristes sont très nombreux à monter au point de vue, il y a foule!

image

image

image

Ces collines seraient le résultat d’une ancienne barrière de corail présente à cet endroit il y a fort fort longtemps!

Après les 2-3 photos réglementaires, c’est reparti pour un tour. Nous passons dans le village de Lobok connu pour ses restaurants bateau qui longent la rivière. On passe notre tour, on se contente de s’arrêter devant la sublime église, détruite en grande partie lors du tremblement de terre de 2013.

image

image

image

Nous arrivons en milieu d’après-midi à notre destination finale: Anda. Ce petit village à l’est de Bohol est tout sauf touristique. Nous trouvons une petite guesthouse en bord de mer. L’occasion pour Tibo de tester le massage Philippin et pour moi de faire une petite sieste.

Le soir nous partons à la recherche d’un endroit pour manger. Après quelques errances, nous trouvons le seul resto du village. Au menu, burgers à l’asiatique et une thé glacé un peu spécial pour moi…je goûte le thé à la Clitoria Ternatea, une fleur bleue tenue en haute estime en Asie pour ses vertus médicinales. « Good for your body » me dit la patronne, me collant sous les yeux un papier ventant les bienfaits de la fleur sur les troubles sexuels!

image

Après ces expériences culinaires, nous rentrons enfin nous coucher, compléments épuisés.

Le lendemain matin, après une vraie bonne nuit de sommeil mais toujours fatigués, nous nous apprêtons à partir en balade quand…Un groupe de philippins débarque à la guesthouse avec tout son attirail à karaoke… les enceintes qui fonctionnent à moitié, le son à fond, le micro qui fait siffler les enceintes et des chanteurs du dimanche pas vraiment compétents! C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase! On ne peut rien dire car le karaoke c’est leur culture et on se doit de respecter ça mais on manque tellement de sommeil que je supplie Tibo de partir!

On sait qu’il y a quelques resorts assez confortables dans les environs mais on sait aussi que c’est hors budget. On décide pourtant de tenter le coup! Au 4eme, banco! Nous négocions une immense chambre dans un superbe resort avec piscine et plage privé pour 40€ au lieu de 70. Bien sûr c’est toujours trop cher mais la perspective d’une nuit de sommeil au calme finit de nous faire craquer.

On a tout simplement l’impression d’être au paradis. Nous profiterons au maximum de cet endroit jusqu’au lendemain matin!

image

image

image

image

image

image

image

Le lendemain, nous partons en direction de notre dernière destination sur Bohol, Panglao et la plage d’Alona. On a tout entendu à son sujet mais il faut dire qu’à l’arrivée, on a le sentiment d’être dans un mini Saint Tropez. Un peu bling bling…Nous réservons un tour en bateau pour le lendemain matin avant de profiter des nombreuses terrasses en bord de plage.

image

Après une courte nuit, le réveil sonne à 5h, notre tour de bateau démarre à 6h. Nous sommes que tous les 2 sur le bateau mais des dizaines de bateaux embarquent les nombreux touristes pour la même excursion que la nôtre.

image

image

image

Après 1h30 dans un Bangka au moteur assourdissant (c’est pas une blague, une heure après, on avait toujours le bourdonnement dans les oreilles!), on aperçoit 3 pauvres dauphins coursés par 18 bateaux dont le notre. Comme le dit justement Tibo, on a l’impression d’assister à une chasse à la baleine!

On demande rapidement à notre capitaine de partir. On rejoint une petite île pour faire du snorkeling. Ici il y a 3 spots de snorkeling, l’accès à chaque point coûte 8€. On se limite donc au premier spot. Les 8€ servent à payer un petit bateau à pagaie pour nous déposer dans la zone de snorkeling…que l’on pourrait atteindre sans souci à la nage!

image

image

Rapidement, on a l’impression de se retrouver dans une pataugeoire, des dizaines d’asiatiques ne sachant pas nager, qui nous foncent dedans ou s’accrochent à nous comme bouée de sauvetage le tout en éclaboussant tout le monde (et je vous parle pas de la poiscaille qui se carapate à toute vitesse). Bon voilà vous l’aurez compris on est pas enchanté de l’expérience même si il faut le dire, les fonds et les poissons étaient très beaux.

Quelques photos extraites de nos films…

image

image

image

Le dernier stop est à Virgin Island, une île de sable et commémorative d’un sain dont on a oublié le nom. C’est joli, il n’y a pas trop de monde mais le tour est rapide.

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

A 11h, nous sommes du coup parmi les premiers rentrer. Sous le bon conseil du propriétaire de notre guesthouse, nous nous rendons sur une plage voisine, bien moins fréquentée qu’Alona et absolument paradisiaque. Après un poisson grillé en déjeuner, c’est de cette magnifique plage, musiques de Noël en fond, que je finis d’écrire cet article!

image

image

Demain, nous prenons le bateau pour l’île de Sijiqor, l’île aux sorciers, bastion de la magie noire et des guérisseurs…On a hâte de voir ça!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s