De Port Barton à Bohol

le

Salut la compagnie! On a été un peu absent de la blogosphère ces derniers temps, il faut dire qu’on était très occupés à ne rien faire!

Après El Nido, nous avons pris un mini van en direction de Port Barton. Après 4h de route dont une heure sur un chemin en terre complètement défoncé (on avait rarement vu ça) nous sommes arrivés dans ce petit village hors du temps.

A peine sortis du van, on se fait un copain qui nous fait faire la tournée des guesthouses. On échoue dans un bungalow en bord de plage…c’est un peu sommaire (surtout l’eau gelée de la douche, on a d’ailleurs pas compris d’où pouvait venir cette eau si froide) mais c’est pas cher.

image

image

Les 3 jours qui suivront seront une alternance de sieste, baignade, sieste, baignade!

image

image

image

image

image

On a eu un peu la flemme de sortir nos appareils photos alors il faudra nous croire sur parole.

On aura aussi servi de déjeuner aux mouches des sables. Ces vilaines bestioles se sont remplis la panse de notre sang juteux, résultat pour nous: des 10aines de piqûres sur tout le corps et ça gratte affreusement!

image

Heureusement qu’il y avait la mer à 28 degrés pour nous échapper. Oui j’ai osé dire qu’elle était bien trop chaude et vous êtes autorisés à me détester pour ça! Bon aller pour vous dire la vérité, ça piquait dans l’eau aussi, probablement des petites méduses!

image

image

Nos nuits ont également été agitées puisqu’un joyeux groupe de philippins sans savoir vivre a décidé de s’installer à 15 dans le bungalow d’a côté, avec pour objectif de siphonner un max de bouteilles de rhum en 24h!

Malgré ces légers désagréments, c’était vraiment la dolce vita!

Après ces quelques jours de repos, nous avons entamé le long trajet pour Bohol.

Il a d’abord fallu retourner à Puerto Princesa. Il faut bien le dire, nous n’avions jamais pris un mini van aussi rempli! J’avoue avoir tenté un faible « it’s not possible there is not enough place for everybody » mais c’était un coup à se faire débarquer au milieu de nul part ça! Du coup j’ai pas trop insisté…

image
Et on ne voit pas tout le monde!

Bref après 3h de routes, nous revoilou à Puerto Princesa ou nous passons la journée à ne pas faire grand chose hormis aller à la pharmacie puisque Tibo nous fait un combo angine+otite!

Le lendemain, c’est le calme plat jusqu’à midi. On se motive tant bien que mal à aller goûter la soupe locale, une sorte de Pho vietnamien mais à la sauce du coin, le Chaolong. Puis direction l’aéroport pour notre vol jusqu’à Cebu. C’est un peu le bordel à l’aéroport: ça commence par une petite panne de courant qui empêche l’enregistrement, puis c’est notre vol qui est retardé d’une heure…On finit par embarquer alors que les passagers du vol précédent sortent à peine de notre avion.

Le vol dure une petite heure et gigote un peu.À 19h nous arrivons sur Cebu. Commence alors la longue, trèèès longue attente pour monter dans un taxi! Après 1h d’attente avec nos sacs sur le dos, on embarque dans notre taxi, direction l’hôtel! Le temps de déposer les sacs et on repart pour dîner.

Les rues sont glauques et surtout il n’y a rien pour manger…Un peu dépités, on retourne à l’hôtel où l’on se rend compte que l’on peut commander une pizza!

Notre nuit sera encore une fois agitée, la faute aux piqûres de moustiques et de mouches de Tibo qui se mettent à gratter en pleine nuit!

Heureusement nous avons eu le droit à…Une douche chaude!!! Bonheur 😀

C’est le moment de sauter dans un taxi en direction du port où une longue queue nous attend pour acheter nos tickets. On se rend compte que notre bateau de 10h40 est annulé, le suivant part une heure plus tard.

On est impressionné par notre bateau: bouées de sauvetage, canots de sauvetage, gilet de sauvetage sous CHAQUE siège…

Après 2h de bateau sur une mer calme, nous arrivons enfin sur Bohol! Nous passons la nuit à Tagbilaran avant de partir pour un petit tour en moto les prochains jours!

Au programme, les Tarsiers de Bohol, Chocolate Hills, Anda et ses plages, Panglao pour le snorkeling et retour à Tagbilaran pour rendre la moto! On vous raconte ça bientôt…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s