El Nido: la baie D’Halong des Philippines

le

Note à nos chers lecteurs: la lecture de cet article peut déclencher une légère phase de déprime pour les âmes les plus sensibles. Toutes nos excuses pour ces éventuels désagréments…bisous

Après 4h de trajet et quelques frayeurs avec le chauffeur le plus maboule des Philippines, nous arrivons entiers et sous le soleil à El Nido, au nord de Palawan.

Après quelques errances à la recherche d’un hôtel, sous la bonne garde d’une mamie philippine croisée dans la rue, nous atterrissons à Casa Buenavista, un petit hôtel en bord de mer.

image
Vue de notre hôtel

El Nido, c’est la baie d’Halong locale, avec ses pics calcaires et des eaux limpides en prime!

La petite ville d’El Nido, c’est la ville de bord de mer asiatique par excellence: pléthore de bars, restaurants, boutiques de souvenirs et hôtels le long de la plage. Ambiance décontractée!

En arrivant, nous trouvons la ville relativement vide touristes alors que la pleine saison vient de démarrer…

Nous comprenons rapidement que tous les touristes sont en excursion entre les 45 îles que compte l’archipel.

A la nuit tombée, tout le monde, nous y compris, débarque dans la petite ville et se retrouve sur la plage, les pieds dans l’eau pour déguster quelques poissons grillés.

image
Fish barbecue

Avant de nous coucher, nous réservons nous aussi un tour en bateau pour le lendemain. Pas d’originalité, toutes les agences vendent les mêmes 4 tours A, B, C et D. Nous choisissons un combo A et C, départ prévu le lendemain à 9h.

Le lendemain matin, nous embarquons sur notre Bangka, sorte de grosse barque stabilisée de chaque côté par des bamboo.

Nous sommes 11 sur le bateau prévu pour 25, il est plutôt confortable par rapport à ce que nous avons pu avoir en Indonesie.

Nous sommes avec un couple de philippins tout juste mariés, un couple de hollandais, un couple polonais-philipins qui s’est rencontré en Russie et travaille sur des yachts à Majorque, ainsi que 3 amis philippins à eux. Nous sympathisons très vite avec tout le monde, en particulier avec le couple polonais-philipins et leurs amis.

Kim, notre guide nous demande de porter nos gilets de sauvetages sur le bateau…On en tombe presque à la renverse!

Il nous brief également sur la protection de l’environnement, l’importance de ne pas marcher sur les coraux, de ne pas emporter avec nous coquillages, sable ou coraux… Vraiment super de voir qu’ils prennent soin de ce lieu exceptionnel!

On démarre par Hélicoptère Island, appelée ainsi en raison…De son profil d’hélicoptère!

image

Premier stop et première baignade. Ça secoue, il y a des vagues. De mon côté je renonce au snorkeling trop mouvementé et me contente d’observer quelques seniors qui ont franchement du mal à rejoindre la plage. Les pauvres ne sont pas au bout de la galère car ce tour ne va pas être de tout repos!

image

20mn plus tard, c’est le moment de repartir. Le couple de hollandais qui nous accompagne revient tout griffé par les coraux.

Le second stop est Hidden beach. Le bateau s’arrête face à une falaise où les vagues assez grosses s’exposent sur les rochers. Nous devons longer cette falaise à la nage pour passer entre un mur de rocher qui nous mène dans une petite crique cachée. Cette fois, je mets mon gilet de sauvetage comme la plupart des gens du bateau, et je saute à l’eau. C’est un peu la panique pour moi car je suis ballottée par les vagues et je n’arrive pas du tout à avancer. Tibo me rejoint et me montre comment avancer…Nous finissons par arriver dans la crique magnifique mais remplies de touristes! Ça gâche un peu la beauté des lieux, on aimerait avoir cet endroit pour nous tous seuls!

image
Hidden beach

image

image

image

image

image

Il est temps de rejoindre le bateau, à la nage et dans les vagues qui viennent de face. C’est dur dur mais nous arrivons en un seul morceau. L’equipage du bateau est très vigilante, et au final le risque assez faible en gilet de sauvetage mais l’expérience reste impressionnante!

La troisième étape nous mène sur une île ou se trouve l’ancien logement de missionnaires catholiques. On a connu pire comme lieu de résidence.

image

image

image

image

image

image

image

image

Nous reprenons le bateau pour nous arrêter déjeuner sur une plage paradisiaque. Poisson grillé, légumes, travers de porc, poulet, fruits…Un repas de roi!

image

image

image

image

Le ventre bien tendu, c’est ensuite secret beach que nous partons explorer. Le guide nous prévient: cette plage devrait être renommée Public beach…

Pour y accéder il faut passer sous une sorte de tunnel de 1m de large et de haut. Autant vous dire qu’il faut bien viser…heureusement des membres d’équipage sont là pour nous donner l’élan nécessaire pour passer mais avec le va et vient des vagues, je me fais percuter par un japonais très stressé!

image
3-4 mètres de fond au niveau du passage

image

image

Pas de mal, on arrive sans encombre à Public Beach… Une centaine de touriste barbote dans une eau limpide,  difficile de totalement apprécié meme s’il faut le reconnaître, c’est magifique! Sur le retour, des mini méduses nous piquent un peu partout, on se dépêche de rejoindre le bateau.

Étape suivante, secret lagoon. Par un petit trou (vrai gruyère cet endroit), nous accedons à un petit lagoon bien caché. Cette fois, nous sommes presque seuls et c’est calme! Génial! En sortant, nous allons faire un petit tour sur la plage bordée de cocotiers juste à côté, c’est le paradis sur terre.

image

image

image

image

image

Direction le top of the top d’El Nido: Big lagoon. Mais il est déjà tard, le lagoon semble bien terne sans le soleil qui s’y reflète! Nous apercevons une raie qui file à toute allure et quelques poissons dont un gros nemo pas commode.

image

image

Ensuite nous découvrons Small lagoon. La encore nous devons passer entre 2 rochers pour y accéder. Nous sommes à nouveau seuls… Nous nageons tranquillement quand Tibo me crie  » fais demi tourrrr ya des méduses » ni une ni deux je me carapate aussi vite que possible!

Enfin notre dernier stop se fait sur la plage des 7 commandos.

image

image

image

image

Nous arrivons tard, l’occasion de tester le rhum local. Ça sera coconut-rhum pour Tibo et ananas-rhum pour moi. Délicieux et prix imbattable. Le temps de prendre quelques photos rigolotes réalisées par notre guide puis il est temps de rentrer!

image

Le lendemain matin, c’est repos et formalités…Et oui le retour approche, on commence donc à s’informer sur les formalités de retour comme la sécu…ça s’annonce compliqué!

L’après-midi nous louons un kayak pour aller sur l’île en face. Ça gigote, il y a du vent et des vagues mais en 20 mn nous y sommes. Nous avons la plage rien que pour nous! Nous passerons l’après-midi la bas.

image

image

image

image

image

image

Demain, nous descendons sur Port Barton!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s