Napier: Dansez-vous le Charleston?

Aujourd’hui, on vous amène avec nous à Napier!

Napier c’est une jolie ville à l’est de l’île du Nord, située dans une region réputée pour son ensoleillement.

La ville a été complètement détruite en 1931 par un tremblement de terre et a été reconstruite selon le style art déco!

Si les villes Néo-zélandaises ne sont pas vraiment intéressantes, Napier a le mérite de sortir du lot!

On démarre par un déjeuner au bord du port, un classique fish n chips. Pour notre premier resto depuis 15 jours, on est pas dessus. Le cadre est très chouette et animé (c’est labour day!), l’occasion pour nous de goûter une bière locale: la Tui, like a real kiwi nous dit la serveuse ainsi qu’un très bon cidre du coin également!

image

Après cette petite pause agréable, direction le centre-ville ville. Une balade de 2h nous fait découvrir le front de mer et les bâtiments art déco!

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Le temps devient menaçant mais nous décidons d’aller au Te Mata Peak, un point de vue sur toute la baie.

En arrivant en haut, c’est magnifique mais le ciel est noir! On voit la pluie approcher à grand pas.

C’est le moment que choisit un papi Néo-zélandais en mal de compagnie pour nous aborder et ne plus nous lâcher: le rugby, nos objectifs photo, notre camping-car, la pluie, son camping-car, son fils, son affreuse belle fille qui sait même pas cuisiner et encore, on vous parle que de ce qu’on a compris avec son accent 😀 …bref tout y passe et pendant ce temps là la pluie arrive! A peine le temps de prendre quelques photos tristounettes et il faut repartir car la pluie est la. On reviendra demain car Tibo a découvert une balade dans le coin qui passe parmi les moutons, ce dont il rêve depuis notre arrivée me dit-il (?!)

image

image

image

image
Vous voyez la pluie qui arrive?

On reprend la route pour rejoindre notre camping en bord de mer. En arrivant, l’endroit est magnifique!

On décide de se mettre sur l’emplacement un peu excentré, au bord de la mer.

Erreur fatale: vous savez, ce moment où le cerveau dit « non mauvaise idée » et qu’il est déjà trop tard…à peine le temps de se dire que ce sol de galet n’est pas une bonne idée qu’on se retrouve bloqué sans plus pouvoir bouger, on est complètement enlisés!

Premier tour du camping car: pas d’anneau pour le remorquer…Bien, on va donc déblayer avec une pelle…qu’on a pas! On va se contenter de nos petites mains alors! Après 45 mn, tous transpirants et ankylosés des bras, ce beau travail d’équipe finit par payer! On est enfin sorti des cailloux et heureusement car pas grand monde dans les environs pour nous aider!

image
Traîtres de galets
image
Râpé de doigts bis

Ce qu’on ne sait pas encore, c’est que la mésaventure va se finir aux urgences 2 jours plus tard mais c’est une autre histoire!

On rentre à l’intérieur du van quand la pluie arrive et devinez quoi? Ça fuit à l’intérieur!!!

Heureusement ce n’est qu’une averse. Après cette fin de journée mouvementée, on est contents de se coucher!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s