Bromo: le monstre fumant

Très franchement fatigués par notre périple à Ijen, c’est avec un certain plaisir que nous montons dans la voiture de notre chauffeur pour nous rendre à Probolingo, la ville de départ des bus pour Bromo.

Le Bromo appartient à un ensemble de volcans dont la vue est réputée incroyable au lèvé du soleil

Notre objectif est de rouler jusqu’à Probolingo en voiture puis de terminer en bus jusqu’à Cemoro, le village du départ de l’ascension, qui se fait à 3h30 du matin! Zzzz

Seulement, à l’arrivée à Probolingo, notre chauffeur nous dépose dans une agence de voyage… D’entrée de jeu l’escroc du siècle nous annonce qu’il n’y a plus d’hôtel de disponible à Cemoro. Ni une ni deux, on ne se laisse pas avoir on appelle quelques hôtels. Les 2 premiers sont bookés, on récupère le numéro d’un troisième qui serait disponible. En s’en rendant compte notre escroc essaye de nous piquer le numéro de téléphone pour appeler lui même et sûrement nous faire croire que c’est complet. Mais on est plus rapide que lui: banco, on trouve une chambre…Bien évidemment pas question pour lui de nous lâcher, crevés on finit par céder: Nous prenons le trajet jusqu’à Cemoro avec lui.

On remonte dans notre voiture (qui, on finit par s’en rendre compte, appartient à l’agence) mais avec un chauffeur différent. Au bout d’une heure, nous arrivons à la nuit tombée à Cemoro. Notre chauffeur qui nous a demandé 2-3 fois le nom de notre guesthouse nous dépose bien évidemment…Dans une autre guesthouse, celle de ses amis. Les chambres sont propres mais par principe on refuse. Sauf qu’en arrivant à l’endroit où nous avons réservé il fait hyper froid et c’est très très spartiates. On décide de retourner chez le copain de notre chauffeur.

Après cette journée, épuisante, extinction des feux à 20h.

Le réveil sonne à 3h…c’est très très dur de se lever! On accumule les couches de vêtements car il fait très froid.

On se fait déposer en voiture au pied du sentier d’ascension. C’est 30mn de marche mais on souffre, la fatigue faisant son effet sur les organismes. C’est le soulagement quand on arrive au point de vue. La foule attendue n’est pas la, on attend tranquillement le levé du soleil et le début du spectacle.

Le paysage est lunaire, avec ces volcans fumants. Ce qui nous surprend c’est la proximité de notre village par rapport à ces volcans actifs.

image

image

image

image

A 6h nous redescendons. Une excursion dans un des cratères fumant est prévu mais la on est au bout du rouleau et 12h de route nous attendent pour la prochaine étape. On saute notre tour pour aller dormir quelques heures avant de repartir vers de nouvelles aventures!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s