Allo t’es où?!

3h du matin, le réveil sonne:
« Salut, c’est Aurore, le taxi m’a déposé à l’hôtel mais j’ai pas l’impression que ce soit le bon hôtel, je suis avec un Indonésien mais il parle pas anglais? »

Keep calm, don’t panic!

Effectivement…ce n’était pas le bon hôtel…Entre Loka Sari Homestay et Loka Sari Hôtel, il n’y a qu’un pas, ou plutôt 2 km! Et 2 km à 3h du matin ça devient vite un problème. Mais en Asie, un problème a toujours une solution! Vous ne suivez pas?

Après la phase « merde merde merde elle n’est pas au bon endroit » puis la phase  » on va lui trouver un taxi » puis la phase « merde merde merde il est 3h du mat, on va jamais trouver de taxi!!! » puis la phase « et si on la laissait se débrouiller et qu’on retournait se coucher » puis la phase « ouais mais quand même si elle a ramené du fromage dans ses bagages ça serait dommage de la laisser croupir dans le mauvais hôtel », un petit miracle arrive!

Le mari de notre proprio (qui devait hiberner jusqu’à présent car on ne l’avait jamais vu) pointe le bout de son nez à 3h du matin. (à moins que ce ne soit un vampire?!)

On explique le léger souci et là, la magie opère. Il rappelle le nouveau copain d’Aurore, baragouine quelques mots et nous dit « ok ok, you can sleep I stay here »

Par politesse, on reste avec lui et 5mn plus tard, Aurore et son copain l’indonésien arrivent tranquillou bilou en scooter! Le ptit gars (accessoirement gardien de parking) a carrément quitté son boulot pour raccompagner Aurore au bon endroit! Ils sont pas géniaux ces indonésiens ?!

Après cette petite mésaventure, on se recouche et on s’autorise une petite grasse mat!

On visite rapidement le palais royal d’Ubud le matin avant de partir se balader dans les rizières. Nous suivons le conseil « vaut le détour » du Lonely et bien c’était zéro. Ça aura juste le mérite de nous faire digérer.

image

image

image

image

Heureusement un petit massage nous remonte le moral. 2-3 Bintang plus tard et on est au top!

Lendemain matin, c’est cours de cuisine pour Aurore et moi, ratiboisage des poils de la tête pour Tibo (ce fourbe en profitera pour se refaire masser sans nous!)

De notre côté c’est marathon culinaire, il fait bien tester tout ce qu’on prépare!

image
Les épices indonésiennes

image

image

image

Le ventre bien tendu, on rejoint Tibo et on décide de faire appel à un chauffeur pour retourner aux rizières de Teggalalang. (le Barbie-scoot à trois c’est tendu).

image

image

Sur le retour, on fait un stop pour découvrir le café-caca… Je m’explique: dans le coin ils ont une lubie bizarre qui consiste à ramasser les cacas de petites bêtes mignonnes (des civettes)… Mais ça reste du caca, mignonnes ou non! Ils font sécher ça au soleil et récupèrent les graines de café que la bestiole a ingéré. Pendant sa digestion, la graine a fermenté ce qui donnerait le goût si spécifique de ce café (apparemment le plus cher au monde)

image
Les civettes en pleine sieste
image
Les crottes mélangées au café

Rassurez vous les graines sont lavées, puis séchées. Leur pellicule est retirée puis elles sont relavées avaut d’être rôties! Et voilà c’est prêt mais trop cher pour nos bourses!

image
Les grains lavés

image

image

On se rabat sur une dégustation de thé.

image

Il est temps de rentrer!

Le lendemain, direction Kuta où René nous rejoint dans la nuit. La ville n’ayant aucun intérêt, on ne va même pas en parler! Juste une petite photo pour la forme!

image

Demain nous partons pour l’île de Java où un programme infernal mais époustouflant nous attend…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s