Le trajet le plus long

Bon c’est pas le tout de se dorer la pilule à Flores mais il faut qu’on entame le périple retour vers Lombok si on souhaite retrouver en temps et en heure nos copains Aurore et René à Bali!

En tant que sans revenus fixes nous avons donc opté pour le trajet le moins cher qui se fait en…25h! Oui oui 25h!

On démarre à 8h le 31 août par 6h de ferry pour longer Rinça et Komodo avant de rejoindre Subawa.

Ça commence bien par notre ferry qui rentre légèrement dans le ferry voisin…Tout va bien! Qui a dit que les transports indonésiens n’étaient pas sûrs ?

On passe nos 6h de bateau les fesses sur des sièges métalliques, avec les 2 sourds du bateau juste derrière nous qui paillent à tue tête tout le trajet!

image

image

image

On arrive enfin à Sape, à l’extrême est de Subawa.

Un ferry est déjà à quai, le notre ne peut donc pas accoster…enfin c’est ce qu’on croit 3 mn!

Notre bateau vient alors se coller en parallèle de l’autre ferry et on passe tout simplement d’un bateau à l’autre pour rejoindre le quai…

Tout simplement?!
Pas vraiment! Chargés chacun de notre gros sac et d’un petit sac à dos, on monte d’abord à l’échelle pour rejoindre le pont supérieur. Le pont supérieur de l’autre ferry est plus haut d’environ 1m, on lance donc nos sacs sur le pont de l’autre ferry, on escalade une première barrière pour se retrouver dans la zone des canots de sauvetage. La on pose un pied sur un des canots, on attrape le poteau du ferry d’a côté, un peu d’élan et hop on passe au dessus de l’espace de 40cm à 10metres de haut entre les 2 bateaux espérant ne pas tomber dans l’eau tout en bas!

Ça passe mais si les indonésiens font ça les yeux fermés tous les touristes se disent 1) On va quand même pas faire ça?! 2) Ah si on doit vraiment le faire 3) Mais on va mourir!!!

Après ce petit coup d’adrénaline, direction un minibus.

Il faut affronter une armée de petits monstres qui cherchent à nous vendre tout et n’importe quoi. Il y a même une petite fille qui réclame carrément mes boucles d’oreilles, ma montre et mes bagues! Rentre chez ta mère et mouche toi le nez!!!

Bien évidement pas assez de place pour tout le monde, 4 heureux élus se retrouvent sur le toit pour 2h de trajet sur une route en lacet (un pensée pour le déjeuner d’une de nos voisines qui a fini dans un sac plastique).

Enfin nous arrivons à Bima, il est 19h et on a faim (rien mangé le midi à part une petite soupe de nouilles déshydratées pas très nourrissantes). Les 4 touristes du toit sont toujours là et n’ont pas trop de moustiques collés aux dents!

On nous fait signe de nous asseoir à une table de resto, chouette on va pouvoir se remplir le ventre… Ah ba non finalement tout le monde dans le bus et on se fait engueuler si on traîne trop des pieds.

Le commandant-general en chef-assistant du bus dégage manu militari nos voisines françaises qui se sont plantées de bus avec jeté de sacs en options.

Le trajet démarre et comme d’habitude on met 2h à s’arrêter toutes les 5mn pour faire monter un local et ses sacs de riz.

On lutte contre la climatisation, il doit faire 15 degrés dans le bus. Ça gèle!

On commence à somnoler quand…réveil en fanfare à 00h, c’est l’heure de manger!

On remonte dans notre bus en suppliant notre chauffeur de baisser la clim!

Il est 1h30 du matin, on peut enfin s’endormir…jusqu’à 3h30 où, nouveau réveil en fanfare! Tout le monde descend, c’est l’heure de prendre le ferry pour Lombok!

Les sièges en ferraille bis répétita avec en option LE concert! Oui oui il est 3h30 et des gamins donnent un concert dans le ferry!

Après 2h de ferry, nous retrouvons notre bus, direction Mataram la capitale. On arrive vers 7h ou on se fait assaillir par les chauffeurs de Bemo (sorte de mini camion qui fait taxi). Après d’après négociations de la part de Tibo, c’est reparti pour 1h de trajet en direction de Kuta Lombok!

On trouve rapidement la guest house que l’on nous avait conseillé…On pose les sacs avant de petit-déjeuner dans un warung. C’est gargantuesque pour 2€ chacuns!

image

Et enfin…On se couche! Pas pour longtemps car nous avons rendez-vous avec Amandine et Quentin que l’on croise juste avant leur retour en France! Nous déjeunons tous les 4 avant une petite sieste agréable au bord de mer(on dirait la bretagne: algues et rochers).

Nous ferons la connaissance de Ogoun, vendeuse de fruit. Elle reste assiste à côté de nous pour papoter et nous offrir des fruits gratuitement.

image

Elle nous explique qu’elle a 5 garçons de 17 à 3 ans, on lui montre ou se trouve la France sur une carte. L’échange est simple. A la fin de la discussion Amandine lui donnera une couverture pour son bébé et nous un peu d’argent…sa joie fait plaisir à voir! Voilà pour notre journée!

image

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s