Inle-kalaw: une deuxième journée sans fin

le

Après une nuit plutôt mauvaise, c’est reparti pour 20km et 6h de marche.

La marche est moins physique que la veille mais on est fatiguée de la veille. La journée va être très très longue pour nous.

Au programme, traversée des villages pao, des champs de cultures. Étant en plein dans la saison sèche, seuls les pommes de terres, cacahuètes, et choux sont cultivés. Les champs sont utilisés 3x/an en fonction de la saison.
Sont cultivés les piments, le riz, le mais, la moutardes, chou fleur également.

image

image

image

image

image

image
Fabrication de bâtons de marche en bamboo
image
Village pao

image

image

image

image
Cette vieille femme nous invite pour le goûter: thé et crackers
image
Confection de tissus en soie
image
Quelques minutes avant un énorme.orage

Nous arrivons dans un village assez grand, ou nous devons passer la nuit. Quand nous découvrons l’endroit où nous allons dormir, nous sommes à 2 doigts de partir! Que ce soit spartiate c’est une chose mais que ce soit sale c’en est une autre. Et la c’est vraiment très sale!

On décide donc d’y passer le moins de temps possible, on invite donc nos 2 petits guides à boire une bière…probablement la plus grosse bêtise qu’on ait fait depuis le début du voyage!

image

Comme beaucoup de birmans, ils n’osent pas nous dire non et ils ne nous avouent tout de suite qu’ils n’ont jamais bu de bière (une bonne chose après avoir vu tous ces jeunes défoncés au whisky à Inle). Le premier finit par nous dire qu’il préfère boire un jus de fruit. Le deuxième insiste pour boire une bière, en nous disant qu’il en a déjà bu. Sauf qu’au bout d’un demi verre, il nous annonce qu’il est sou! Autant vous dire qu’on se sent mal mal mal. Tibo récupère le reste de la bière et la termine, on limite ainsi les dégâts et on le gave de crackers au tofu pour le faire éponger. Ça fait marrer son pote qui du coup décidé de goûter la bière aussi et nous on est au fond du gouffre! Heureusement il déteste et on termine par une belle leçon de moral sur les dangers de l’alcool.

La suite de la soirée va être beaucoup plus agréable. Après avoir requinqué notre guide, on continue à discuter de leur vie. On apprend que notre guide officiel ne l’est que depuis 2 mois, que nous sommes son 12eme trèk! Que l’argent leur sert à payer l’université ainsi que l’hôtel car l’université se situe loin de chez eux. Ils viennent tous les 2 d’une famille de fermiers très pauvres et n’ont jamais mis les pieds en dehors D’Inle et Kalaw. Ils rêvent de voyage…On essaye de les convaincre de l’importance de faire des études, d’apprendre l’anglais s’ils veulent un jour voyager. La discussion est intéressante,  ces 2 petits gars sont loins d’avoir une vie facile!

On retourne dans la maison et nos guides préparent le repas. On mange en leur compagnie et celle de la famille. On passe un moment extra avec eux. L’échange n’est pas simple car ils parlent pas anglais mais c’est vraiment sympa et ça nous fait oublier le côté crado.

image
Notre famille d'accueil
image
Notre chambre pour la nuit
image
Nos chefs cuisto

On se couche épuisé, demain il nous reste 3h de marche pour rejoindre Kalaw.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s