Ballade à vélo autour du lac

le

2eme jour au lac Inle. Aujourd’hui nous louons des vélos pour une ballade à vélo autour du lac.

On démarre par 11km au milieu des rizières avant de rejoindre les sources chaudes (naturelles) situées au bord du lac.

L’endroit est aménagé en 4 bassins, 2 à 37 degrés et 2 à 40 degrés.

image

La vue sur le lac est sublime. Dommage que le prix soit élevé (10$/personne) mais c’est très relaxant!

image
Vue de bassins

On reprend les vélos jusqu’au village suivant (à 1km) où on négocié sévèrement avec les bateliers pour traverser.

On rencontre à ce moment là une anglaise (comptable dans une ONG, elle doit rejoindre Katmandou dans les prochains jours) qui nous propose de partager le bateau avec elle.

Les négociations démarrent à 5$/ personne, une fortune. Heureusement la guest house nous a dit se ne pas payer plus de 7$ pour le bateau. On finit laborieusement par arriver à ce prix, ce qui fait environ 2,5$/ par personne!

On démarre la traversée, c’est sublime

image

image

On arrive dans le village sur la rive opposée. On est déposé au pied d’un pont similaire à celui de Mandalay. C’est beau, tellement beau qu’on se pose dans un petit resto sur piloti avec l’anglaise et un canadien rencontré également à ce moment là. On partage un verre ensemble et on profite de la vue sur le village.

image

image

image

image

image

image

Retour ensuite à Nyaung Shwe.

On part dîner dans un resto appeler « French touch »

Au cours du dîner on sympathise avec 2 jeunes françaises qui sont en stage en Birmanie pour 6 mois. Leur job: faire la tournée des hôtels, resto… pour l’agence de voyage sur mesure qui les emploie. Y en a qui ont la vie dure!

Le restaurant appartient à un français, également photographe et réalisateur. Son film sur le lac Inle (totalement perché) est diffusé dans le resto pendant notre repas.

Les 2 françaises vont ensuite se présenter au patron français qui se joint à nous.

Il vit ici depuis 18 ans et a ouvert le resto depuis 2 ans. On en profite pour le bombarder de questions sur son business. Même s’il esquive un certains nombre d’entres elles ça reste intéressant.

On apprend qu’il paye internet 200$ et ses employés les moins qualifiés 80$ (ce qui est déjà beaucoup pour le pays), il nous raconte nombres d’anecdotes sur ses photos, sa vie en Birmanie, sa cuisine, sa relation de travail avec les birmans. Il s’écoute beaucoup parler mais on apprend beaucoup de choses…notamment que monter un business ici ce n’est pas simple et ça coûte très cher!

Et puis…il nous explique qu’il fait son propre jambon fumé, ses glaces,son fromage…Et miracle de la soirée: il nous le fait goûter, sur du vrai pain! Vraiment un bon moment.

On rentre dans le noir complet car il y a une coupure électrique. Au lit, demain matin cours de cuisine…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s