Inle Lake

le

Levés 6h30 ce matin, nous embarquons dans notre pirogue pour un tour sur le lac Inle.

Minute écologique:

Le lac Inle est un lac d’eau douce, situé à 900 mètres dans les montagnes de l’état Shan. 2eme plus grand lac de Birmanie, il est l’un des sites majeurs du tourisme. C’est aussi une catastrophe écologique annoncée!

Dans les potagers flottants qui recouvrent maintenant 1/4 du lac, le recours à de nouvelles variétés de semences importées de Chine et de Thaïlande, qui requièrent davantage de pesticides et d’insecticides, représente une menace pour les eaux et les poissons. Ces derniers disparaissent déjà au fur et à mesure que les jardins flottants se développent

Le lac souffre également d’un surcroît de sédiments produits par la déforestation et l’agriculture et qui sont charriés par les rivières qui se jettent dans le lac.

Enfin, le développement du tourisme contribue à cette catastrophe: la construction de resorts et habitations diminue encore la surface du lac et provoque une multiplication des déchets et détritus (eaux usées de toilettes ou de la cuisine rejetées directement dans le lac).

A cela s’ajoute les effets du changement climatique: la dernière saison des pluie à été tellement faible que de nombreux canaux ne sont plus accessibles en bateau, mettant en péril l’activité des habitants du lac…

La prise de conscience des locaux évolue petit à petit mais le chemin est encore long…

Donc revenons à notre ballade en bateau:

Ça démarre fort avec l’apparition des fameux pêcheurs équilibristes.
Et on comprend vite que notre ballade ne sera pas des plus authentiques: ces hommes sont là pour le show! Ils prennent la pose et réclament ensuite de l’argent…Comme un rappel d’Inde! On n’en verra aucun réellement pêcher de cette manière!

image

image

Par contre on croisera de nombreux pêcheurs au filet, qui pagayent avec le pied, quelle agilité!

image

image

Ces pêcheurs utilisent également leur pagaie pour taper sur la surface de l’eau afin d’attirer les poissons, on a pas bien compris la technique….

image
Et tu tapes, tapes, tapes

image

Allez, on poursuit la tournée des grands ducs. Une bonne partie de la journée consiste à visiter les fabriques artisanales (Dis Mr le pilote du bateau, et si on dépense tous pleins de dollars dans la boutique souvenir à la fin de la visite, on aura le droit d’aller visiter les vrais trucs intéressants?)

Bon allez soyons honnête, même si le côté « nous sommes des portes monnaies sur patte » n’est pas le plus sympa, on a quand même découvert des choses intéressantes:

Les longnecks:

image
Long neck ladies
image
Ces femmes sont des déracinées,là aussi pour le show puisque leur ethnie, les Kayan, vivent au sud ouest de la Birmanie

La fabrication de tissus en lotus:

image

La technique en 2 mots: un morceau une tige de lotus est découpé, on tire délicatement sur les 2 bouts. Les filaments ci dessus sont torsadés (environ 10cm de long), puis l’opération répétée et elle même torsadée au bout de fil précédent! Un travail de fourmi pour avoir une bobine de fil! L’écharpe en lotus est vendue 250 dollars, rien que ça!

La fabrique d’ombrelles:

image

image

La fabrique de cigares:

image

Et puis aussi la fabrique de bijoux en argent, les forgerons…etc

Après tout ça on se dirige vers le marché d’Inthein. Grosse déception: soit on nous a menti sur son intérêt soit on est hors saison et il manque des marchands?

image
Marchande de légumes

image

Seul intérêt du stop, une visite sur une colline, au milieu de stupas délabrés. Le cadre est magnifique. Une grosse bête a croqué mon doigt de pied, j’ai hurlé alertant ainsi les 2 habitants de la colline: un moine ermite et une vieille femme fripée. Ils n’ont pas eu l’air affolé après avoir vu la bestiole criminelle, on verra bien si mon doigt de pied fini par tomber!

image

image

image

On continue la visite par une pagode, un monastère et les jardins flottants de tomates.

image
La.pagode
image
Pour changer...
image
Le monastère
image
Jardins flottants
image
Plans de tomates

On termine l’article par quelques photos des paysages croisés:

image

image

image

image

image

image

image

image

image

image

Voilà pour la ballade, malgré le manque d’authenticité, on a quand même apprécié la ballade qui était très agréable!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s