Jour 5: Chromrong-Landruk

Le récap:

image

Départ: Chromrong-10h30
Arrivée: Landruk 17h
Dénivelé: une grande descente puis du plat (1er plat depuis le désert du trek) et pour finir une grosse montée!
Fait marquant : nos 4 genoux sont morts, on déplore également des pertes du côté des épaules

Le détail:
Ce matin on se lève difficilement. On renonce définitivement à continuer le trek plus loin pour trois raisons:
– La première, c’est que l’on entend beaucoup de gens nous parler de glace, de neige, de gens qui finissent sur les Fesses…etc. On est clairement pas equipés pour ça, surtout avec nos chaussures pas étanches!
– La 2eme c’est qu’on a le corps en miette, on a vraiment mal partout au réveil. Physiquement on morfle !
– La troisième, c’est que l’étape que l’on souhaitait atteindre (bamboo) serait complète pour les logements, on aurait donc du pousser jusqu’à l’étape suivante, à 7h de marche minimum…autant vous dire qu’on a pas la foi et on préfére commencer le chemin retour!

image
Les escaliers

C’est donc parti pour la route du retour, on ne sait pas trop où l’on va s’arrêter dormir, on verra où nous porterons nos jambes!
On vous cache pas qu’on a un pincement au coeur à quitter nos montagnes! Le départ est difficile

Ça débute par une belle descente, mon genou droit et mon mollet gauche ne répondent plus, je descends bancalement les marches en râlant et en me demandant comment je vais terminer la journée! Heureusement tibo galope comme un chevreuil et n’écoute pas mes plaintes, pas d’autre choix que de le suivre, je finis par oublier que j’ai mal.

image

On arrive à Chinu, ou se trouvent des sources chaudes. 20mn de descente et on arrive aux bassins à 40 degrés.

image
La source chaude

Je n’ai pas mon maillot de bain et je n’ose pas y aller toute nue en sous vêtement sous les yeux des guides et porteurs nepalais qui reluquent tout ce qui bouge…je passe donc mon tour, et laisse tibo profiter de ce bain improvisé! La pluie commence à tomber à grosse goutte. On y est: j’atteins mon pic de mauvais humeur depuis le début du trek!

On regagne le village où ma mauvaise humeur se laisse amadouer par un bon plat de carbo, au fromage de yak (c’est pour le côté local).

image

On repart direction Newbridge, ou on pense s’arrêter.

Finalement en y arrivant, on trouve assez d’énergie pour poursuivre 2 h de pkus jusqu’à Landruk.

Le chemin est complètement différent, très plat. On longe une énorme rivière. On croise un moulin à farine minuscule. On se croirait dans le décor du hobbit…c’est très joli.

image

image

image

image

image

image

image

image

image
Moulin à farine

image

image

Puis la grimpette finale.jusqu’à Landruk. C’est un village assez typique et ancien. On tombe en plein dans le halloween local: une fête ou les enfants viennent dans chaque maison.chasser les esprits en musique et en danse.

image
Landruk
image
"halloween "

On y croise les premières jeeps depuis le début du trek. On se qu’on est sur le retour!

image

A demain!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s